Outils pour utilisateurs

Outils du site


ateliers:serveurmail:discussion_20180930

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

ateliers:serveurmail:discussion_20180930 [2018/10/01 15:33] (Version actuelle)
okhin créée
Ligne 1: Ligne 1:
 +30 septembre : Discussion sur l'​autonomie numérique pour les militant·e·s et les questions à se poser sur la responsabilité des technicien·ne·s vis à vis de leurs camarades.
 +
 +contexte de la discussion : ça s'​inscrit dans la rflexion du serveur mail
 +besoin de documentation en français
 +
 +tour de table pour voir émerger les éléments de discussion :
 +- réflexion sur les outils : outils "​efficaces"​ qui ne sont pas libres plus faciles"​ mais qui politiquement sont dans d'​autres directions (droits humains et numériques)
 +- rôle des personnes qui dépannent mais ça reste opaque
 +- rôle des réseaux fédérés (avec ses limites)
 +
 +manque d'​adéquation entre les modes d'​organisation de structures progressistes souvent horizontaux et la répartition des pouvoirs techniques qui est centralisée généralement par une ou deux personnes
 +
 +double problème des gestions de l'​identité et de gestion des responsabilités très asynchrones
 +
 +problématique de gouvernance qui a le pouvoir ou autre
 +
 +énoncés faux sur la facilité d'​utiliser des outils "​dominants"​
 +
 +partage d'​expériences autour de différentes structures : plusieurs façons d'​être administrateur⋅rice système sont discutés : expériences où rôles codifiés qui présentent un rapport d'​activités mais aussi personnes de confiance qui avaient des accès root
 +expériences verticales plus gratifiantes pour un⋅e des participante⋅s,​ avec une expérience de sys admin dans de nombreux contextes militants depuis plusieurs décennies
 +
 +comment on fait pour travailler et utiliser des systèmes d'​information dans des contextes hostiles ? réflexions de collectifs féministes ​
 +messages chiffrés de bout en bout par ex
 +
 +comment on établit des canaux de communication dans des milieux hostiles comme twitter et facebook ?
 +
 +comment on fait en sorte que les informations d'​administration système soient partagées par d'​autres (par ex souvent la comptabilité des associations est partagée) ?
 +
 +est-ce qu'il faut qu'il y ait plus de personnes qui ont un accès root ? est-ce qu'on a besoin d'un accès root ?
 +est-ce qu'on a intérêt plutôt à trouver des protocoles qui n'ont pas besoin de root, où tous les ordinateurs sont serveurs et clients ?
 +
 +expérience d'une association qui faisait un serveur mail autogéré (qui ne marche plus) où choix de ne pas avoir de root, choix de ne pas avoir de log. possibilité de se connecter en lecture seule. choix d'​utiliser iptable avec ip des nœuds de sortie de tor : ce qui était loggé était que des ip de sortie de tor. quorum de 5 personnes lors de réunions pour accéder au service. système de soumission de scripts. être root collectivement. ​
 +
 +ansible : infrastructure as code. description de l'​infrastructure et possibilité de mettre à jour. possibilité de l'​utiliser en local. systèmes de revue de code, etc. 
 +
 +expériences d'​apprenti⋅e admin sur les outils et la gouvernance
 +
 +est-ce acceptable pour des collectifs si à certains moments le système tombe en panne ? disponibilité des infrastructures à discuter avec ses camarades. à adapter à chaque cas. par ex, des syndicats en grève ont besoin d'un service continu. attention à ne pas décoreller des réels usages et besoins
 +
 +autre travers à révéler : penser les solutions techniques dans la non-recherche des solutions sociales. expérience où la régulation sociale était au centre où mécanismes pour réguler les conflits, co-opter et accueillir de nouvelles personnes. mutualisation des moyens financiers, matériels, des compétences,​ des moyens
 +
 +est-ce que chaque association doit être autonome dans son hébergement ou bien doit-on/​peut-on mutualiser les moyens ? 
 +
 +expérience du serveur commun rassemblant des associations et syndicats créé en 1995 : projet qui s'est arrêté dans les années 2003-2008 à cause d'un essoufflement de l'​offre commerciale bon marché et fragilité de la centralité. aussi dépolitisation de la question technique.
 +
 +contraintes posées par les structures hégémoniques : dur d'​envoyer un email (besoin d'​installer de l'​antispam et de l'​anti-antispam pour pouvoir communiquer avec un⋅utilisateur⋅rice sur un serveur hégémonique)
 +
 +question de l'​identité numérique : comment on lutte contre le vandalisme ? comment on gère les pseudos ? est-ce qu'on a besoin d'un login et mot de passe ? 
 +
 +comment fait-on lorsque l'​admin est en taule ?
 +
 +GNUNet : système alternatif à l'​internet. principe du friend to friend. système de token. zones dns subjectives. pas d'​identification de personnes.
 +
 +est-ce qu'on a besoin de savoir qui communique ? l'​identification par défaut, forte, est-elle nécessaire ? quelles mesures pour lutter contre les bases d'​identité des personnes ? ça dépend des contextes si besoins spécifiques de validation sociale. ​
 +
 +systèmes de contrôle d'​accès : souvent on a besoin d'un jeton d'​utilisation,​ pas d'​identification. ​
 +
 +loi de Browning (sp?) : les organisations qui créent des outils créent des outils qui reflètent leur organisation.
 +
 +problématique d'​identité
 +
 +bibliographie à construire
 +
 +discussions plus précises à partir des questions d'​aujourd'​hui dans les prochains mois
 +
 +
  
ateliers/serveurmail/discussion_20180930.txt · Dernière modification: 2018/10/01 15:33 par okhin